Nos domaines d'intervention

 

MEDIATION FAMILIALE

 

 

 

 

  • Séparation, divorce

  • Rupture de communication ou de relation entre parents,  parents/enfants, enfants/grands-parents

  • Recomposition familiale

  • Différend suite à un décès

  • Etc.

 

Elle permet :

 

  • de prendre du recul,

  • de tenter de rétablir un dialogue constructif,

  • de penser à l'intérêt global de la famille,

  • de préserver autant que possible les enfants du conflit,

  • de trouver des solutions réalistes et acceptables pour chacun.

 

Son déroulement :

 

  • les parties fixent avec le médiateur ou les co-médiateurs un agenda de séances d'une durée d'1 heure 30,

  • les parties signent un protocole de médiation reprenant les sujets à discuter ainsi que les règles de la médiation,

  • entre chaque séance, les parties sont amenées à réfléchir sur différents sujets proposés par le(s) médiateur/co-médiateurs pour permettre à chacun de donner sens à ses demandes mais aussi à celles de l'autre partie, de comprendre ses besoins et intérêts mais aussi ceux de l'autre partie et d'élaborer des solutions durables,

  • au terme de la médiation, si un accord intervient entre les parties, celui-ci pourra être homologué par le tribunal de la famille.

 

 

MEDIATION CIVILE

          ET COMMERCIALE

 

 

 

  • Conflits entre fournisseurs et clients

  • Conflits entre commerçants

  • Conflits entre actionnaires ou associés

  • Conflits de voisinage

  • Conflits entre locataire et propriétaire

  • Conflits pour la réparation d’un dommage

  • Conflits en cas de succession ou transmission patrimoniale

  • Etc.

 

Elle permet :

 

  • de prendre du recul,

  • de tenter de rétablir un dialogue constructif,

  • de sauvegarder la confidentialité du conflit,

  • de préserver la perennité des relations futures,

  • de trouver de manière rapide des solutions réalistes et acceptables pour chacun.

 

Son déroulement :

 

  • les parties fixent avec le médiateur ou les co-médiateurs un agenda de réunions. Celles-ci peuvent être d'une demi-journée à une journée selon le type de conflit,

  • les conseils de parties sont présents aux réunions et y jouent un rôle actif,

  • les parties signent un protocole de médiation reprenant les sujets à discuter ainsi que les règles de la médiation,

  • au terme de la médiation, si un accord intervient entre les parties, celui-ci pourra être homologué par le tribunal.

 

 

MEDIATION SOCIALE

 

 

 

 

  • Licenciement, démission

  • Conflits liés aux relations de travail lors de restructuration, déménagement, modification des conditions de travail, etc

  • Conflits entre collègues, départements, équipe, associés

  • Harcèlement, discrimination, violence, burn-out,

  • Difficulté relationnelle, etc.

 

Elle permet :

 

  • de prendre du recul,

  • de tenter de rétablir un dialogue constructif

  • de mettre en évidence les intérêts et besoins de chacun des intervenants,

  • de penser à l'intérêt global du travailleur et de l'entreprise,

  • de trouver de manière rapide des solutions réalistes et acceptables pour chacun, en sauvgardant la confidentialité du conflit originel.

 

Son déroulement :

 

  • les parties fixent avec le médiateur ou les co-médiateurs un agenda de séances qui, selon le type de problématique ont une durée qui varie entre 1 heure 30 à une demi-journée/journée entière, 

  • les parties signent un protocole de médiation reprenant les sujets à discuter ainsi que les règles de la médiation,

  • les conseils des parties sont généralement présents en cas de conflit ouvert,

  • entre chaque séance, les parties sont amenées à réfléchir sur différents sujets proposés par le(s) médiateur/co-médiateurs pour permettre à chacun de donner sens à ses demandes mais aussi à celles de l'autre partie, de comprendre ses besoins et intérêts mais aussi ceux de l'autre partie et d'élaborer des solutions durables,

  • au terme de la médiation, si un accord intervient entre les parties, celui-ci pourra être homologué par le tribunal.